#Snowcamp 2018

Du 24 au 28 janvier s’est déroulé à Grenoble le Snowcamp. Cette conférence unique est faite pour les devs, les ops, et les archis. Cette année, comme l’année dernière, Kaizen était partenaire de l’événement.

Pourquoi venir au Snowcamp ?

C’est un format unique sur 4 jours. Le premier jour, c’est université, l’objectif est de pouvoir participer à 2 formations de 3 heures au choix. Je vais avoir du mal à en parler je n’y étais pas. Mais tous les retours que j’ai eu étaient très bons.

Le deuxième et le troisième jour, c’est conférence. Cette année, les conférences se déroulaient à la maison Minatec, lieu parfait pour accueillir tous les visiteurs. Ce lieu dispose d’un grand atrium pour faire les pauses et accueillir les stands des sponsors et de plusieurs salles à l’étage pour les conférences.

Ces deux journées sont vraiment tournées vers le partage de connaissance, des speakers viennent exposer leurs sujets pendant des sessions de 45 minutes. Il y a 4 à 5 sessions par jours. Et sur chacune des sessions plusieurs talks sont disponibles. À vous de faire votre agenda au fil de la journée, c’est vraiment à la carte, mais il faut se décider assez vite, car les salles sont rapidement pleines de curieux comme vous et moi qui veulent en apprendre toujours plus.

Les thématiques sont diverses et variées, autant que les speakers. Vous pouvez avoir une introduction à la programmation fonctionnelle, comme en apprendre plus sur les failles du Bluetooth et finir la journée sur une présentation de Kubernetes et des microservices.

Autant de thématiques qui peuvent ravir les développeurs que nous sommes. Pour une fois, nous pouvons en abuser sans modération.

Côté stand sponsors, c’était super sympa. On avait préparé un jeu de programmation de dameuse-bowling. Plus compliqué, impossible. L’idée était de programmer un robot LEGO afin de lui faire faire un virage pour par la suite pousser la balle Kaizen et renverser un maximum de figurines LEGO super héros. Si si, vous avez bien compris le but du jeu. Rien de très compliqué, mais il fallait quand même faire preuve de pas mal d’imagination pour déterminer les bons paramètres à appliquer aux moteurs du robot.

Stand Kaizen Snowcamp

 

En parallèle, nous avons pris le pari d’imprimer sur notre imprimante 3D la coupe du vainqueur du jeu. Hélas au vu du temps dont nous disposions pour l’imprimer, nous avons dû minimiser le remplissage de la coupe ce qui l’a rendu très fragile. Le vainqueur nous l’a ramené le lendemain, cassé en deux. L’année prochaine nous trouverons une solution !

Le snowcamp ne s’arrête pas là.  Pour les devs qui, en plus des lignes de codes, ont un petit attrait pour les montagnes environnantes, il reste une surprise. Le samedi un bus est affrété pour passer la journée à Chamrousse et profiter de la neige. Du coup, rentabilisation totale de la semaine de travail, université, conférence et ski ! Plus aucune excuse pour ne pas faire de déplacement l’année prochaine.

Pour conclure, le snowcamp, c’est une semaine de conférence qui a tout pour plaire ou se mélange conférences techniques, bonne humeur et développeurs en tous genres. On espère vous y retrouver l’année prochaine.

Un grand merci aux organisateurs !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.